[XXIéme siècle]La Curiosité n’est PLUS un vilain défaut!

« La curiosité est un vilain défaut. » Vous aussi vous avez entendu cela dans vos tentatives d’enfant à vous approprier le monde ?
« vilain défaut », c’est un peu redondant, non ? Comme « poison mortel »… C’est juste le pire du pire ? Tant que ça, vraiment?
Non seulement je ne crois pas que ce soit « vilain », mais je suis convaincue que la curiosité est une grande qualité.

Une question de mots !

Confusion de vocabulaire : ce n’est pas la curiosité mais l’indiscrétion, qui est un vilain défaut.

Et comme disait un grand homme dont la curiosité vous poussera à trouver l’identité sur votre moteur de recherche, « Les questions indiscrètes n’existent pas. Ce qui est indiscret, parfois, ce sont les réponses. »

 

Les légumes ne sont pas curieux, mais avez-vous regardé jouer un chaton ? Sa curiosité ne fait aucun doute. La curiosité est vitale, naturelle, instinctive… Donc la curiosité est lavée de tout pêché. Plus blanc que blanc:

Voyez plutôt tout ce que la curiosité a apporté à notre monde :

Christoph Colomb a découvert l’Amérique, Albert Esintein, la relativité. Grâce à sa curiosité, l’homme a mis au point la roue –dont on sait qu’elle est considérée comme l’invention majeure qui a permis à l’humanité de devenir ce qu’elle est de nos jours.

La curiosité est sans aucun doute à l’origine de toutes sortes de démarches inventives, créatrices, artistiques, novatrices… L’électricité, l’eau courante, le travail du métal et de la terre, imaginez un peu : rien n’existait à la surface de la Terre, et l’homme a su façonner un quotidien ébouriffant ! Toutes ces inventions qui sont parties de cette petite question remplie d’imaginaire « je me demande si on pourrait… » …si on pourrait créer une machine qui laverait le linge toute seule ? …Le lave-linge : 1 mois de salaire pour mes parents en 1950, et on essorait à la main. …   si un minuscule grain de sable pourrait résoudre des équations, voir des films et permettre de mettre un texte par écrit? (N’importe quoi, mm?  Et je fais comment en ce moment, selon vous?!) … Je me demande si on pourrait envoyer des photos avec un téléphone ? Si j’avais posé la question à mon grand-père en 1967, (j’avais alors l’âge des enfants curieux) il m’aurait ri au nez et enjoint d’aller jouer plus loin, tout en décrochant  de son support le lourd combiné en bakélite noire pour appeler l‘opératrice qui lui donnerait, s’il vous plait, le 12 à Cauville.
Alors à côté de tout ce que la curiosité a pu engendrer de fabuleux dans notre monde, voyons ce qu’elle a engendré de terrifiant, et qui justifierait qu’on la traite de vilain défaut.

Vilaine curiosité ?

On parle de Barbe Bleue(Où la jeune épouse ne devait pas aller ouvrir le coffre fermé à clé, tenu au secret dans une pièce elle aussi fermée à clé, pendant l’absence de son époux qui le lui explique en détail en lui mettant dans les mains les deux clés nécessaires : excusez-moi, mais il me semble qu’on en apprend davantage sur les pervers narcissiques que sur la curiosité, ici….) A part donc ce pervers barbu, il n’y a que deux exemples montrant la cusiosité sous un mauvais jour. L’un se trouve chez chez la Belle au Bois Dormant, qui n’aurait pas dû aller voir le rouet de près -et avouons tout de même que ça lui a plutôt réussi, puisqu’elle a pu épouser un Prince Charmant dont la notion de « réveil  » est bien plus glamour que le cri strident de l’alarm clock  auquel la plupart d’entre nous, mesdames, à droit chaque jour, je me trompe ?
Le seul autre exemple, c’est LE fameux, dont on entend parler depuis des millénaires aux quatre coins du globe, et c’est surement pas fini :

Eve ! La fameuse pomme !
Ahhhhrrg! Cette vieille histoire qu’on ne lui pardonnera jamais !

une question de concept, cette fois?

Sauf que cette histoire ne parle pas du tout de curiosité, quoi qu’on en dise, mais plutôt d’un vrai, réel, défaut, propre à déchoir l’homme de sa part divine : l’orgueil ! Ce n’est pas la curiosité mais l’orgueil que le serpent a su réveiller chez la pauvre Eve « Tss Tss… Tu en sauras autant que Dieu ! Il ne veut pas que tu t’en approches car il veut garder le pouvoir ! Mais tu as tout à ta portée, croque la pomme de l’arbre de la connaissance, et tu seras son égale ! ». Orgueil, vous dis-je!

une pomme… de discorde!

Je doute qui plus est qu’il s’agisse  vraiment d’une pomme. Car j’en ai mangé des kilos depuis l’enfance (Je suis en
Normandie, on en a tous plein les jardins) mais je n’ai pas pour autant la connaissance infuse de Tout ce qui Est. Dommage.
Pourquoi dommage ? Parce que je suis CURIEUSE !
J’aime tout savoir, découvrir, comprendre, expliquer, apprendre !

La curiosité est le moteur inné  de la découverte .

3 façons d’y accéder :

  • On l’a de naissance.
  • Nos parents nous encouragent à découvrir ce qui nous entoure,
    ce qui va développer notre esprit curieux.
  • Nous développons notre curiosité en la faisant travailler, en l’exerçant.

J’ai les trois.

Autant dire que je saurai vous aider à développer la vôtre.
On en parle ?

Pourquoi? Parce que….  la curiosité sera la qualité incontournable des entreprises de demain, et se fait déja une place importante au sein de notre épanouissemnt. Lisez l’article à suivre : « [Du RH à la vie perso] Être curieux, mais quel interêt?« 

Découvrez nos formations à la curiosité et bien plus encore….

rendez-vous sur  » ClaireBUREL Conférencière » pour aller plus loin!

 

 

SOYEZ CURIEUX! VIVEZ ENTHOUSIASTE!

Inscrivez-vous à la newsletter

...pour profiter de toutes les étincelles de  Vie et de Joie de Vivre que je vais envoyer sur La Toile !

Nous n'aimons pas les SPAMS, votre mail ne sera jamais partagé

2 Comments
Previous Post
Next Post