L’Humanitaire, quelle place dans notre quotidien ?

L’Humanitaire, quelle place dans notre quotidien

Tout souci du bien-être d’autrui est bon pour la santé : au lieu d’être tourné vers soi de façon hypocondriaque ou égocentrique, nous voilà orientés vers l’extérieur, rayonnant tout autour de nous.

« Faire le bien » est reconnu unanimement comme anti-stress et agent de santé physique, émotionnelle et mentale !

C’est quoi, l’Humanitaire ? Il y a autant de façons de « faire de  l’humanitaire » qu’il y a d’humanistes !

Il y a ceux qui investissent leur temps, ceux qui donnent leur compétence, ceux qui offrent des moyens financiers, d’autres qui offrent de l’hébergement solidaire à long terme ou pour les vacances.

Toutes les initiatives existent et ont de la valeur :

  • faire de l’accompagnement aux devoirs scolaires
  • permettre aux sans-logis de recharger leur portable ou leur en prêter un,
  • les coiffer ou les soigner gratuitement,
  • créer des animations autour de la culture et de l’éducation.

Nous avons tous une pensée pour  la soupe populaire et les restos du cœur, la banque alimentaire, Emmaüs,… Il y a aussi  les écrivains publics, et les magasins solidaires… et la liste n’est pas close !

A notre époque, les contrastes sont très forts entre les différents modes de vie. La « fracture sociale » n’est pas un mot lointain.

C’est donc l’occasion d’être positif et créatifs.

Vous avez des raisons de ne pas faire de l’Humanitaire, mais…

Il y a de nombreuses raisons de ne pas faire de l’Humanitaire, de ne pas vouloir donner donner d’argent aux œuvres.

Toutefois,  il est difficile de croire à l’impossibilité réelle de participer, tant soit peu, avec bienveillance à une aide humanitaire.

Puisqu’il y a tant de formes possibles d’aide, il y a de la place pour chacun et chaque initiative, en tout temps, en tous lieux… Ici et ailleurs…. Partout.

A l’autre bout du monde ou plus près de nous, l’aide financière a sa place. Une place importante, et reste abordable. Voyez plutôt : qui d’entre nous ne « gaspille » jamais 20 euros dans son mois ? Entre ces bonbons qu’on s’en veut d’avoir avalés, cette amende pour excès de vitesse qu’on aurait pu éviter, ce livre qu’on aurait pu emprunter à la bibliothèque, ce dessert qui nous reste sur l’estomac au resto, ce vêtement en soldes qu’on ne portera sans doute pas, ces lumières qui restent allumées pour rien et le chauffage avec les fenêtres ouvertes… Ça va vite, 20 euros!

 

Si nous ne les avons vraiment pas, nous pouvons aussi les collecter, être l’intermédiaire par qui le relais avance : tous les rôles ont du sens !

Avec seulement 20 euros vous pouvez changer le monde

Avec 20 euros, nous pouvons ensoleiller la vie d’un enfant à l’autre bout du monde, assurer son éducation ou sa santé, son alimentation et sa joie de vivre ! Et ceux qui sont sur place et disposeront de cet argent donné, sauront sans nul doute  à quoi l’affecter pour que ça ait du sens !

Nous qui ne pouvons pas forcément abandonner conjoints et enfants pour aller au bout du monde, qui ne saurions pas soigner les autochtones avec un CAP de comptabilité ou de plomberie, un diplôme d’architecte ou un master de Lettres Modernes,  il nous reste la possibilité d’agir à travers ceux qui peuvent le faire, en leur en donnant les moyens.

 

N’hésitons pas à le faire, aucune raison valable ne peut nous en empêcher, c’est notre cœur qui est  à l’œuvre.

 

Et qui, en plus, vous dit merci : l’Amour Inconditionnel est le meilleur médecin que nous n’aurons jamais.  Alors « très égoïstement » faisons-nous du bien en étant  un rayon de soleil sur toute la planète !

 

Inscrivez-vous à la newsletter

...pour profiter de toutes les étincelles de  Vie et de Joie de Vivre que je vais envoyer sur La Toile !

Nous n'aimons pas les SPAMS, votre mail ne sera jamais partagé

0 Comments
Previous Post
Next Post
Le Pourquoi du Comment