Comment redonner le goût des premières fois à votre vie

Tu peux m’ouvrir cent fois les bras, c’est toujours la première fois– Jean Ferrat

Joli prodige de poète, il  invente l’impossible pour nous faire croire à un possible encore plus beau!

Parce que oui, la première fois  a vraiment cette beauté inusable et merveilleuse. Les sensations et les émotions  la rendent précieuse: le vécu de nos « première fois » font de nous la personne que nous sommes!

Jean Ferrat n’est pas le seul à être attaché si fort à des « premières fois » dont les souvenirs nous émeuvent …Même si lui seul,  poète,  parle de les multiplier à loisir dans ces bras ouverts.

 

La « toute première fois »

Tout le monde aime raconter  ses premières fois. Parfois en soulignent même  une «toute première fois» . Y aurait-il des « toutes premières fois » et des « premières fois » avec une graduation entre les deux ? Ou serait-ce simplement une façon de marquer encore plus la nouveauté… ?

 

En fait, il semble admis, évident, banal qu’il n’y ait qu’une seule première fois.

Pourtant, cela voudrait dire que « la première fois » résume toutes les façons de vivre la situation? Quelle limitation ! Quelle façon hâtive de généraliser ! Imaginez plutôt :

Je conduis une voiture…
…Et s’il  y avait

  • la première fois que je l’ai fait avec mon moniteur,
  • la première fois que j’ai conduis sur l’autoroute,
  • la première fois que je l’ai fait seul(e), permis en poche,
  • la première fois que j’ai fait un grand trajet,
  • la première fois que je me suis égaré (e) en pleine campagne…
  • la première fois que j’ai pris un passager…
  • la première fois que j’ai conduit une voiture de fonction,
  • Etc…

Combien de premières fois y aurait-il ? Une infinité ! Plus une « toute première fois », bien sûr : La voici qui prend du sens, tiens !

 

En réalité, toutes les « fois » sont des premières 

Vous avez remarqué ? Parfois, dans notre vie, nous souhaitons revivre une scène heureuse à l’identique, « parce que c’était si bon ». Et c’est l’occasion de constater que la vie ne se répète jamais! C’est l’impermanence chère aux bouddhistes. Il n’y a rien à faire: rien n’est tout à fait pareil –ne serait-ce que notre humeur du jour en revivant cet épisode? Nous nous attendons déjà à ce que nous pouvons ressentir, alors toute la nouveauté est faussée. La découverte, la surprise, font véritablement  partie de ce qui compose une «  première fois ». Alors la suivante sera la première… deuxième fois!

Toutes les «  fois » sont donc uniques. Dans la diversité des expériences humaines, au quotidien ou hors quotidien, il y a, tout à coup, de quoi vivre des premières fois et des toutes premières fois bien souvent.

 

Retrouver la joie de vivre de l’enfance

Nos premières fois forment l’essentiel de nos mémoires d’enfants, et prennent une grande place dans notre imaginaire. Pourquoi ? Parce qu’il y a cette part de nous qui aime la vie et qui aime explorer et découvrir tout ce que la vie propose.

laugh-536287_640

Les premières fois sont l’occasion de se découvrir davantage : j’aime ou je n’aime pas, ça me ressemble ou pas, ça me convient ou pas,  j’ose ou je n’ose pas, et je le (et je me)  découvre à l’instant.

 

Les premières fois nous ramènent
à l’âge des explorations joyeuses.

Avez-vous remarqué que vous les faites
avec parfois une petite appréhension,
parfois avec une joie au coin du cœur ?

Avez-vous remarqué que
vous aimez en parler autour de vous ?

 

Alors, vos dernières premières fois à vous ?

C’était quand, la dernière fois que c’était une première fois pour vous ?

Une vraie première fois,  celle qu’on marque d’une pierre blanche dans le calendrier ? Une première fois qui touche les émotions, parce que les émotions aiment la nouveauté… ? C’était quand ?
Vous avez retrouvé ? Rappelez-vous ce souvenir en long et en large … Avez-vous ressenti la force différente de ces émotions ?

 

Un nouveau challenge à s’offrir

Une toute première fois par semaine, une première fois par jour,  voilà le  challenge que je vous propose, pour savourer davantage la vie quotidienne:

Une première fois peut être:

  • intégrale (la première fois qu’on prend l’avion) ou,
  • partielle (la première fois que je m’assieds dans le sens inverse de la marche dans le train).
  • amusante (la première fois que je porte mon sac de courses sur la tête, comme font les femmes africaines) ou,
  • moins drôle (… la première fois que je ramasse mes courses par terre après avoir essayé de les porter sur ma tête…)
  • émouvante (la première fois que je prends un nouveau-né dans les bras) ou,
  • excitante (la première fois que je mène un projet professionnel de bout en bout),
  • révoltante (la première fois qu’on me pique mon projet pro)
  • épuisante (la première fois que je retourne mon potager)
  • exaltante (la première fois que j’admire mon potager, si prometteur grâce à mes efforts)
  • triste (la première fois que je perds un animal de compagnie)
  • ou gaie (la première fois que je participe à un bal masqué)
  • extraordinaire (la première fois que je fais un voyage sur la lune en navette spatiale)
  • magique (la première fois que mon bébé rit aux éclats)
  • etc…

Et elle sont toujours VIVANTES, car les émotions sont là !

Et si vous teniez le livre de votre challenge « premières fois » ? Et si c’était une façon de réinstaller en vous l’envie de toute cette vie qui vous appartient ?

C’est parti : une toute première fois par semaine, une première fois par jour !

Inscrivez-vous à la newsletter

...pour profiter de toutes les étincelles de  Vie et de Joie de Vivre que je vais envoyer sur La Toile !

Nous n'aimons pas les SPAMS, votre mail ne sera jamais partagé

0 Comments
Previous Post
Next Post